topic

Vieux pont du Marché

Meaux
Vieux pont du Marché, Meaux
Vieux pont du Marché
Datation
XVIe siècle

Le Vieux pont du Marché de Meaux est connu également sous le nom de pont Roide.

Il est cité dans le testament de sainte Fare daté de 632 et constitue alors pour la ville le seul point de franchissement de la Marne dans le prolongement de l'ancienne voie romaine conduisant à Troyes. Avec l'aménagement du quartier du Marché au XIIIe siècle, il devient aussi la seule voie de contact entre les deux quartiers fortifiés de la ville, de part et d'autre de la rivière.

À chaque extrémité du pont se trouve une porte que l'on ferme la nuit, isolant ainsi le Marché de la Ville. La présence de moulins sur le pont Roide remonterait également au VIIe siècle. Le testament de sainte Fare évoque un farinarius sur ce pont donné par la fondatrice à l'abbaye de Faremoutiers. À partir du Xe siècle, la technique des moulins à eau s'est largement diffusée dans l'Europe médiévale et la ville, compte tenu de sa situation au bord de la Marne, n'échappe certainement pas à cette floraison. Dès le XIe siècle, des documents attestent de l'existence des moulins sur le pont et permettent d'identifier leurs propriétaires, essentiellement des établissements religieux.

Au XIXe siècle et jusqu'en 1920, les moulins du pont, avec leurs façades à pans de bois et leurs pilotis sur la Marne, constituent une curiosité architecturale de la ville. Un incendie les ravage le 17 juin 1920. Un incendie similaire les avait totalement détruits en 1567, mais en 1920, personne ne juge leur reconstruction souhaitable.

Aujourd'hui, le pont seul subsiste avec ses arches en pierre et ses parois de briques rouges.