topic

Pont du Chaland le Pacifique et quai Jean-Bart

Redon
Pont du Chaland le Pacifique et quai Jean-Bart, Redon
Pont du Chaland le Pacifique et quai Jean-Bart
Dimensions
Longueur : 26,75 m, Largeur : 4,57 m

La motorisation de bateaux intervient à partir des années 1920. Le Pacifique est l'un des derniers bateaux à avoir régulièrement travaillé entre Le Mans et Hennebont. Représentatif de la batellerie bretonne, il a une capacité maximale de 154 tonnes de fret. Son gabarit est adapté, à quelques centimètres près, aux dimensions des écluses de Bretagne. Cet automoteur est construit en 1931 à Liège (Belgique) par Paul et Berthe Penot, qui en ont été les seuls propriétaires. Lors de son acheminement jusqu'à Nantes, son port d'attache, le bateau est arrêté durant trois semaines à la douane, près de Lille, car les formalités de dédouanement n'avaient pas été accomplies par le constructeur. À Cambrai, le jeune Paul Penot passe son permis de navigation, puisqu'il n'avait jusqu'alors mené que le bateau de son père tiré par un cheval. L'itinéraire emprunte le canal de Saint-Quentin, suit l'Oise, rejoint la Seine à Conflans-Sainte-Honorine, gagne Paris, puis Montargis et l'entrée sur la Loire à Briare. Arrivé à Nantes à la fin d'avril 1932, il aura mis deux mois pour effectuer le voyage. La famille Penot a fait don du Pacifique au musée.