topic
Oberhoffen-sur-Moder
Cours d'eau
la Moder
Date du recensement
2008
Population
3189 hab.
Superficie
1425 ha
Nom des habitants
les Oberhoffenois
Histoire de la commune de Oberhoffen-sur-Moder

Oberhoffen-sur-Moder est issu du germanique ober, « supérieur » et Hof, « ferme ».

Le blason d'Oberhoffen-sur-Moder est créé d’après un sceau de justice de 1660.

Oberhoffen-sur-Moder a pour origine un domaine fermier.

En 1207, Oberhoffen est mentionné pour la première fois dans un document signé par Philippe le Souabe, empereur du Saint-Empire. Les sires de Lichtenberg en sont dès cette époque les propriétaires. Le village est ensuite cédé à la famille Deux-Ponts-Bitche en 1480, puis aux comtes de Hanau-Lichtenberg en 1570. Après les ravages de la guerre de Trente Ans, le lieu est repeuplé par des immigrants suisses. Oberhoffen-sur-Moder devient possession des landgraves de Hesse-Darmstadt en 1736. 

Le village est depuis ses origines une localité à vocation agricole : au XVIIIe siècle, le pasteur Ehrenpfort y introduit la culture du houblon. Au XIXe siècle, le village connaît une émigration vers l’Amérique : ainsi, le général américain Miller est originaire d’Oberhoffen. À la fin du XIXe siècle, la construction du camp militaire d’Oberhoffen fait du lieu un site militaire stratégique. En 1876 s’y établit la maison des Trois-Tilleuls pour handicapés mentaux, sous l’impulsion du pasteur Stricker et grâce aux travaux d’aménagement de son fils. 

Oberhoffen est presque entièrement sinistré lors des combats de la Libération, de novembre 1944 à mars 1945. 

Le village est désormais un lieu résidentiel, ouvert à l’artisanat et au commerce.