topic

Orgues

Meaux
Orgues, Meaux
Orgues
Créateurs
Facteur : Valéran de Héman
Datation
1627 - XXe siècle

L'orgue inauguré l'année même de la naissance de Bossuet par l'évêque Jean de Belleau s'est enrichi au hasard des restaurations. À l'origine, il comptait une trentaine de jeux, nombre que l'illustre facteur d'orgue du roi, Henri Cliquot, porte à 38 vers 1770. Au début du XIXe siècle, l'intervention des Dallery le porte à 42 jeux. Survient alors le raz-de-marée romantique qui le réduit pratiquement aux quelque 33 jeux initiaux. Au XXe siècle, des restaurations contribuent à étendre le nombre des jeux de l'instrument ainsi qu'à son amélioration. En 1934, Victor Gonzales restitue une partie de la tuyauterie ancienne avant une nouvelle phase de restaurations effectuées par la maison Danion-Gonzales dans les années 1980. L'orgue comprend aujourd'hui 67 jeux répartis sur cinq claviers manuels et pédalier, un grand orgue, un positif et un récit, un nouveau clavier appelé bombarde qui couronne l'ensemble avec éclat grâce à ses bombardes, trompettes et clairons et enfin un cinquième clavier, l'écho, qui a été reconstruit et aligne des sonorités plus fines. Il comprend 4780 tuyaux dont près de 800, c'est-à-dire une douzaine de jeux, datent des XVIIe et XVIIIe siècles. Du XXe siècle subsistent encore plusieurs centaines de tuyaux, près de 1 500 nouveaux tuyaux proviennent des restaurations de 1934 et le reste est issu des restaurations du début des années 1980.