topic

Objets de cristallerie de Clichy : presse-papiers, boules d’escalier, fioles

Clichy-la-Garenne
Objets de cristallerie de Clichy  : presse-papiers, boules d’escalier, fioles, Clichy-la-Garenne
Objets de cristallerie de Clichy : presse-papiers, boules d’escalier, fioles
Datation
XIXe siècle

Forte d'un succès jamais égalé, la cristallerie Maës décroche toutes les médailles aux expositions universelles. À la fameuse exposition du Crystal Palace de Londres, en 1851, les boules de Clichy émerveillent les visiteurs au point que les industriels britanniques tentent de débaucher des ouvriers verriers de Clichy. Baccarat et Saint-Louis, les deux autres grandes cristalleries de l'époque, renoncent même à y participer en raison de la qualité exceptionnelle des travaux présentés par Maës : compositions des presse-papiers millefiori ou roses de Clichy, fioles et autres objets de verre mince filigrané aux couleurs vives. Les boules presse-papiers, qu'apprécie et collectionne d'ailleurs la reine Victoria, ont sauvé les grandes manufactures qui ne vendaient plus d'articles de table à la suite des difficultés économiques dues à la Révolution de 1848.