topic

Monastère Saint-Michel

Chevilly-Larue
Monastère Saint-Michel, Chevilly-Larue
Monastère Saint-Michel

Le monastère Saint-Michel à Chevilly-Larue s'élève sur l'emplacement d'un ancien domaine appartenant initialement au chapitre de Notre-Dame.

Ensuite, il revient au marquis de Saint-Georges, auquel succèdent Le Masson, secrétaire du roi et enfin le prince Hercule de Roahn-Guéménée qui l'acquiert en 1758. Après la mort de la princesse de Rohan-Guéménée, en 1780, le domaine est revendu à démolisseur sous la Restauration. La propriété reste à l'abandon jusqu'à ce que les sœurs de Notre-Dame de Charité s'y installent après avoir fait construire en 1906 un monastère, réplique de l'Institut Saint-Michel, fondé en 1724 à Paris rue Saint-Jacques, dont elles sont expropriées en vue de sa démolition.

La Maison Saint-Michel, à la fois monastère et institut, abrite l'Union Notre-Dame de Charité qui regroupe, outre une communauté religieuse, la maison de retraite Saint-Jean Eudes et le centre d'observation et de rééducation, ces deux derniers étant gérés depuis 1977 par l'Association Saint-Michel des Sorbiers.