topic

Louis-Joseph Maës

Clichy-la-Garenne
Cristallerie Maës, Clichy-la-Garenne
Cristallerie Maës
Datation
XIXe siècle

Ancien élève des chimistes Thénard, Gay-Lussac et J.-B. Dumas, Louis-Joseph Maës (1815-1898) devient en 1838 partenaire de François Rouyer, propriétaire de la cristallerie de Boulogne. En 1841, il épouse la fille de Rouyer, descendante de la sœur du dramaturge Jean Racine, et s'installe à Clichy en 1842.

Rapidement, ses productions, d'une qualité exceptionnelle, sont recherchées sur toutes les foires internationales. À New York, à Londres, en Pologne, au Portugal, les médailles se multiplient. Patron d'esprit libéral, saint-simonien rallié à Napoléon III et au second Empire, Maës est élu maire de 1858 à la défaite de 1870, date à laquelle il se retire de son mandat et de ses affaires, qu'il confie à ses fils. En 1885, les frères Maës renoncent à la manufacture et louent le fonds de commerce à Sèvres, prenant ainsi le nom de Cristalleries de Sèvres et Clichy réunies.

Le Musée de Clichy est fermé depuis 1er janvier 2008. Il n'existe plus pour l'instant. Un projet de transfert ultérieur dans Clichy devrait voir le jour.