Lexique définition

Moulin

Qualification
n. m.
Synonyme(s)
moulins
Définition

Un moulin est un bâtiment qui abrite des machines servant à moudre le grain des céréales. 

Conçus pour actionner les meules en complément de la traction animale ou humaine, les moulins à eau, destinés à moudre le grain et à broyer, sont diffusés en Occident dès le Ier siècle après J.-C. Les moulins à vent apparaissent quant à eux vers le XIIe siècle. Le nombre d'implantations est multiplié au Moyen Age, les moulins constituant un outil de production étendu à la transformation de matières premières diverses, tant dans le domaine de l'alimentation que pour l'industrie de la forge, du textile ou du papier. Source de revenus pour les seigneurs, cette technique qui nécessite peu de main d'oeuvre évolue peu juqu'à l'Ancien Régime.

Au XIXe siècle, les innovations technologiques condamnent à terme l’utilisation du moulin à vent, mais favorisent le perfectionnement des moulins à eau et l’accroissement de leur productivité. Au XXe siècle, l’électricité est substituée à l’énergie hydraulique pour fournir la force motrice ; le vote, en 1935, d’un décret-loi interdisant le développement ou la construction de moulin et limitant la production de farine entraîne la fermeture progressive des moulins, à l’exception des plus gros.

Moulin sur pivot
Les moulins sur pivot sont, au XIIIe siècle, les premiers moulins à vent représentés. En bois, ils sont constitués d’une partie fixe, le piédestal, et d’une partie mobile, la cage. Le pivot, retenu par des liens et posé sur une “ chaise ”, porte la cage et permet sa rotation au moyen d’une queue. La cage abrite au niveau supérieur les meules et le mécanisme des ailes, et au niveau inférieur la chambre des farines. Remonté en 1979, le moulin de Villeneuve-d'Ascq est l’un des 13 moulins sur pivot qui subsistent dans le Nord-Pas-de-Calais, région où ils ont été construits en grand nombre.
Moulin-tour
Les moulins-tour ont été construits, en pierre, dans toute la France. Les ailes sont orientées au vent par la rotation de la couverture, posée sur un chemin de roulement. Généralement cylindrique, la tour peut être tronconique dans le Nord-Pas-de-Calais et le Lauragais, ou polygonale dans le Nord-Pas-de-Calais. Si la tour est généralement cylindrique. La pose d’ailes Berton a généralement entraîné le rehaussement de l’édifice. Le moulin du Rat à Challain-la-Potherie dans le département du Maine-et-Loire, qui sert à partir de 1932 à moudre les céréales destinées aux animaux, est doté en 1962 d’un moteur électrique.
Moulin Petit-Pied
Forme de moulin-tour, le moulin petit-pied est une construction typiquement bretonne. Apparu au XIIIe ou XIVe siècle, il est caractérisé par une base évasée surmontée d’un étage en encorbellement. Le moulin de la Falaise, bâti à Guérande, est remonté à Batz-sur-Mer en Loire-Atlantique en 1925.
Moulin cavier
Le moulin cavier, caractéristique de l’Anjou, est attesté dès le XVIe siècle. Il est constitué de trois parties : la masse est composée des caves et au centre de la chambre des meules ; le massereau, tour conique, renferme le pivot ; et la “ hucherolle ” ou cabine, pivotante, abrite le mécanisme des ailes. Les premiers moulins caviers sont dépourvus de masse, les caves étant creusées dans la roche. Vers 1860, les ailes en toile du moulin du Champ-des-Isles à Varennes-sur-Loire dans le département du Maine-et-Loire sont remplacées par des ailes à lattes Berton.
Moulin à eau
Le moulin fixe ou terrier est la forme la plus répandue de moulin à eau. Établi sur la rivière, il est constitué d’une ventellerie, barrage qui crée une chute d’eau, d’un bief, canal destiné à l’acheminement de l’eau, et de la roue, qui actionne la meule. L’alimentation de la roue, par dessous, par dessus, ou sur le côté, dépend du débit, de la pente et de la largeur de la rivière, ainsi que de l’emplacement du moulin, sur la rive, en dérivation ou en travers du cours d’eau. Les roues horizontales, qui équipent les moulins situés au sud de la Loire, peuvent actionner plusieurs meules, tandis que les roues verticales ne permettent, jusqu’à l’utilisation du hérisson, la mise en mouvement que d’une seule paire de meule. Les moulins à nef sont des moulins-bateaux, mais, gênant la navigation, ils ont tous disparu. Le moulin d’Ignières situé à Parcé-sur-Sarthe a servi de cadre au tournage de Léopold le bien-aimé, film de Marcel Pagnol.