Topic

Hôpital Bégin, Saint-Mandé

Thématique : Patrimoine de la santé

L'hôpital Bégin à Saint-Mandé, commandé par l'empereur Napoléon III en 1855 pour accueillir et soigner les blessés de la guerre de Crimée, est inauguré le 31 mai 1858.

Il supplée alors l'insuffisance des deux hôpitaux militaires parisiens du Val-de-Grâce et du Gros-Caillou.

Le bâtiment est construit près du bois, sur l'ancien site de la ménagerie royale. En fer à cheval sur un plan symétrique avec cour d'honneur et bassin, l'hôpital est encadré de jardins. Un fronton porte un aigle sculpté.

L'hôpital Bégin est le seul hôpital « parisien » qui, avec son parc et sa proximité du bois de Vincennes, soit un lieu de soin et de convalescence si privilégié.

Commune
Enfants
(2 éléments)