topic

Église Notre-Dame des Menus

Boulogne-Billancourt
Église Notre-Dame des Menus, Boulogne-Billancourt
Église Notre-Dame des Menus
Classement
Classé MH : 1858
Datation
XIVe siècle - XIXe siècle

La construction de l'édifice, décidée en 1308 par Philippe IV, n'est concrétisée que sous le règne de son fils Philippe V Le Long. La première pierre est posée en 1320 et, dix ans plus tard, l'église est érigée en paroisse, distincte de celle d'Auteuil, par Hugues II de Besançon, à la demande du pape Jean XXII. Placé sous le vocable de Notre-Dame de Boulogne-la-Petite, le lieu de culte attire un grand nombre de fidèles. Au cours des XIVe et XVe siècles, l'église subit plusieurs aménagements et embellissements. Tout au long de l'Ancien Régime, Notre-Dame des Menus bénéficie de la bienveillante attention des rois. En 1745, Louis XV fait don à la paroisse d'un tableau de Charles Delafosse, La glorification de la Vierge, à la suite de sa guérison de la fièvre typhoïde. À partir de 1860 commence la réhabilitation de l'église. Une série de travaux (de 1860 à 1863), financés par Napoléon III et la ville de Boulogne, sont placés sous la direction de l'architecte des Monuments historiques Eugène Millet (1819-1879) « ancien élève et collaborateur de Viollet-le-Duc » qui travailla également à la restauration du château de Saint-Germain-en-Laye. Prônant l'unité de style en vigueur chez les restaurateurs dits rationalistes du XIXe siècle, Millet commence par dégager Notre-Dame des Menus des bâtiments qui l'environnent pour laisser place à un jardin. À l'intérieur de l'enceinte sacrée, l'architecte édifie un transept, élève une flèche et ajoute une travée à la nef.