topic

École laïque des filles

Saint-Michel-sur-Orge
École laïque des filles, Saint-Michel-sur-Orge
École laïque des filles

En 1862, Mme Hautain cède un immeuble à la commune afin d'y installer une école qui sera tenue par des sœurs. Une école laïque de garçons est construite rue d'Enfer. Dans les années 1881 et 1882, les lois sur la laïcité et la gratuité de l'école sont votées, et c'est dans ce climat des « deux écoles » qu'une querelle éclate à Saint-Michel. La municipalité veut ouvrir une école laïque de filles. Après bien des débats, le projet est adopté, mais la construction est rendue difficile par le terrain qui nécessite des fondations sur pilotis. Les deux écoles de filles se font face : on parle alors de l'école de Dieu et de l'école du diable. Coexistant pendant de nombreuses années, elles sont animées de temps à autre par des petites querelles que les religieuses tentent d'éviter en décalant les heures de classe. Dès 1905, et à la suite d'une intervention du conseil municipal qui refusait que les religieuses continuent d'enseigner, l'école privée est tenue par des sœurs en habit civil.