topic

Croix de Landvidarc’h

Quimperlé
Croix de Landvidarc’h, Quimperlé
Croix de Landvidarc’h

Une croix de fer remplace le calvaire sculpté qui a dû surmonter cette croix à offrandes dotée d'un petit autel. Chaque année, elle constitue une étape de la procession qui se déroule le dimanche suivant le 15 août. Il s'agit là de l'accomplissement d'un vœu prononcé lors de l'arrêt d'une épidémie de peste. La première manifestation de cette maladie à Quimperlé a lieu en 1348. Deux siècles plus tard, en 1597 et 1598, elle affecte à nouveau la ville. Mais, en 1623, le fléau s'arrête, dit-on, aux portes de la cité. Le clergé organise alors une procession allant de l'abbaye bénédictine au monastère dominicain, en hommage à saint Grégoire. Celui-ci est ensuite remplacé par saint Roch et le parcours se modifie. Les pèlerins partent de la rue Clohars et vont jusqu'à la chapelle Saint-Philibert-et-Saint-Roch, à Moëlan-sur-Mer, distante d'une dizaine de kilomètres.