Topic

Cité-jardin, Suresnes

Thématique : Patrimoine de la vie quotidienne

La cité-jardin de Suresnes fait partie des grands projets d'urbanisme réalisés par Henri Sellier (1883-1943) qui se prévaut de l'héritage spirituel d'Édouard Vaillant (1840-1915), socialiste, membre de la Commune et ami de Jaurès. Maire de Suresnes de 1919 à 1941, Henri Sellier est à l'origine des Offices publics des habitations à bon marché (OPHBM) de Paris, en 1914, et de Suresnes, en 1919. Hygiéniste convaincu, il est nommé au ministère de la Santé dans le cabinet de Léon Blum en 1936 et peut enfin mettre en œuvre son idéal : améliorer l'hygiène et les conditions de VIe des classes modestes. La cité-jardin de Suresnes représente la plus importante et la plus aboutie des créations d'Henri Sellier. Sur les 40 hectares de la plaine de la Fouilleuse acquise par la municipalité en 1919, l'architecte Alexandre Maistrasse bâtit un premier îlot d'immeubles entre 1922 et 1926. Des bâtiments de quatre étages se répartissent autour de jardins, éléments primordiaux que Sellier appelle « le matériau vert ». En 1936, le dernier îlot est achevé : 2500 habitations sont ainsi créées, disposées en quatre catégories, dont les loyers varient en fonction des pièces et du confort offert (chauffage central, salle de bain '). La structure de la cité comprend en outre un centre médico-social, une crèche, un hôtel pour célibataires et une résidence pour personnes âgées.

Commune