topic

Cité-Jardin de la Butte-Rouge

Châtenay-Malabry
Cité-Jardin de la Butte-Rouge, Châtenay-Malabry
Cité-Jardin de la Butte-Rouge
Créateurs
Architecte : Bassompierre, Architecte : de Rutte et Sirvin
Datation
1935 - 1965

Située entre la Becquinière et la Grande Hachère, la cité-jardin de la Butte-Rouge doit son nom à la butte sur laquelle elle s'étend et à la couleur de l'argile, extrait de cet endroit dès le XVIIIe siècle avec l'établissement du Pavé du Roi. œuvre des architectes Bassompierre, de Rutte et Sirvin, sa construction débute à partir de 1935. Proposant pas moins de 4 000 logements sur une superficie de 74 hectares destinés à des personnes des classes moyennes, cette œuvre reste un modèle dans sa conception, avec ses toits-terrasses, ses façades libres, ses pilotis, ses loggias. L'idée des cités-jardins est née à l'aube de ce siècle en Angleterre à l'initiative philanthropique de quelques riches industriels pour répondre aux problèmes économiques et sociaux de Londres, alors surpeuplée. Reprise en France par Georges Benoît-Lévy, cette idée prend toute son ampleur avec Henri Sellier (1883-1943), maire de Suresnes et véritable maître d'œuvre des cités-jardins.