Topic

Chocolaterie Meunier, Levallois-Perret

Thématique : Patrimoine industriel et artisanal

François Meunier crée son entreprise en 1852 à Paris. Au début du siècle, il s'installe à Levallois dans un immeuble de briques rouges de cinq étages qu'il fait construire. La fabrication des chocolats étant extrêmement longue, le travail est réparti en une dizaine d'ateliers, celui de fabrication au premier étage, avec ses cuves pour la torréfaction des fèves de cacao, mais aussi ceux de moulage en plaques et d'étuvage. C'est au sous-sol que l'on « fait l'Algérie », c'est-à-dire que l'on enveloppe par deux fois les chocolats destinés aux colonies pour qu'ils ne prennent pas l'humidité pendant la traversée. Cette entreprise est qualifiée de sociale. Employant surtout des femmes, elle permet aux mères des pauses pour allaiter leurs enfants. Elle garantit en outre un salaire de remplacement pendant quatre-vingt-dix jours en cas de maladie, et ceci dès 1920. En perte de vitesse, la production cesse en 1950.