topic

Château Voyer d’Argenson

Asnières-sur-Seine
Château Voyer d’Argenson, Asnières-sur-Seine
Château Voyer d’Argenson
Créateurs
Architecte : Jacques Hardouin-Mansart
Classement
Classé MH : 1971

Le parc et la maison seigneuriale d'Asnières sont à vendre lorsqu'au milieu du XVIIIe siècle Marc René Voyer de Paulmy d'Argenson (1722-1782) décide de faire bâtir à Asnières une résidence digne de son statut. De haute lignée, le marquis de Voyer est le fils du châtelain de Neuilly, le comte d'Argenson (1696-1764), ministre de la Guerre de 1742 à 1757. Le jeune marquis « il a 28 ans lorsque Louis XV lui confie la direction générale des haras de France » achète la propriété d'Isaac Thelusson, envoyé de la république de Venise, y adjoint quelques propriétés environnantes, fait raser la bâtisse et confie la construction du nouveau château à Jacques Hardouin-Mansart, comte de Sagonne (1709-1776), architecte du roi, constructeur de la cathédrale Saint-Louis de Versailles, et petit-fils de Jules Hardouin-Mansart (1646-1708), l'un des grands noms de l'architecture sous le règle de Louis XIV. Deux cents ouvriers travaillent à l'édification de la demeure, probablement sur une partie des fondations de l'ancien château. Les dépenses sont tant fastueuses que l'on murmure à Versailles : la moindre suggestion du fils est soumise par le père au roi, et l'on a vite fait de dire que ce sont les caisses royales qui financent l'œuvre.