topic

Calvaire

Guéhenno
Calvaire, Guéhenno
Calvaire
Classement
Classé MH : 1927
Datation
1550 - 1853

Le calvaire de Guéhenno est érigé en 1550 par un certain Guillouic, comme en atteste l'inscription gravée sur le socle.

En 1794, pendant la Terreur, les soldats de l'armée républicaine mettent le feu à l'église et brisent le calvaire.

Les habitants en recueillent les morceaux et les cachent dans l'ossuaire. Au bout de quelques années, il ne reste plus que les fût des croix. C'est à partir des éléments réunis par les paroissiens que l'abbé Jacquot entreprend de restaurer le monument avec son vicaire, l'abbée Laumailler. Celui-ci exécute lui-même le travail de sculpture, aidé de deux maçons, mettant en pratique les leçons qu'il a suivies lors de la restauration de la chapelle du séminaire de Vannes où il a passé plusieurs années.

D'autres éléments sont également ajoutés : il sculpte les quatre grandes statues des prophètes Isaïe, Jérémie, Ézéchiel et Daniel, debout sur le marchepied, ainsi que les quatre évangélistes sur la partie supérieure, les quatre bas-reliefs ornant le massif de maçonnerie et la colonne ornée des instruments de la Passion surmontée d'un coq. Il exécute les bas-reliefs où sont représentés au nord le Couronnement d'épines, au sud la Flagellation et l'agonie de Jésus. Sur la plate-forme, Jésus charge sa croix sous la surveillance de trois soldats romains, assisté de sainte Véronique et des quatre évangélistes. Enfin, en 1855, l'abbé fait paver le pourtour du calvaire.

Le calvaire de Guéhenno s'impose par sa taille, le nombre de scènes en bas relief et les personnages qui l'habillent.