topic

Boule du pardon

Pont-L'Abbé
Boule du pardon, Pont-L'Abbé
Boule du pardon
Datation
XIXe siècle - XXe siècle

Rouges ou vertes, bleues ou jaunes, suspendues au coin de la cheminée et encadrant des photographies sépia, les boules de pardon faisaient partie du décor des intérieurs bigouden. Elles étaient les témoins de lointaines fiançailles et se transmettaient de mère à fille. Lors du pardon, le galant offrait l'une de ces boules, en verre soufflé, à la jeune fille qu'il souhaitait. Si la jeune fille acceptait le cadeau, elle se considérait alors comme promise. Elle ramenait la boule à la maison pour la montrer à ses parents qui acceptaient ou non. La grosseur de la boule informait les parents de l'aisance du jeune homme et faisait infléchir leur consentement.